Le film Blues Brothers

Comédie musicale entrée dans l’histoire du cinéma également grâce à son casting, “The Blues Brothers” est devenu culte au fil des ans. Le film est entré dans le livre Guinness des records grâce à la scène présentant le plus grand nombre d’accidents de voiture de tous les temps.

“TheBlues Brothers” est un film de 1980 réalisé par John Landis, avec John Belushi dans le rôle de Jake, Dan Aykroyd dans le rôle d’Elwood, Ray Charles dans le rôle de Ray, Matt Murphy dans le rôle de Matt, Lou Marini, dans le rôle de Lou, Aretha Franklin, dans le rôle de la femme de Matt et Carrie Fisher, dans le rôle de la femme mystère.

Trajectoire du film

Après avoir repris possession de ses affaires personnelles, Joliet Jake Blues est libéré de la prison de Joliet et confié à la garde d’Elwood, son frère. Jake est en semi-liberté, et s’était retrouvé en prison à cause d’un vol commis pour payer un dîner avec les membres du groupe Blues Brothers.

Jake, cependant, se met en colère dès qu’il apprend que son frère est venu le chercher au volant d’une Dodge Monaco qui appartenait auparavant à la police locale. Après un premier moment de tension, cependant, Jake reconnaît les qualités de la voiture et la désigne comme la nouvelle Bluesmobile. Les deux frères arrivent à l’orphelinat catholique qui les a vus grandir. Ils y apprennent que l’établissement devra fermer s’ils ne trouvent pas 5 000 dollars pour payer les taxes sur la propriété du bâtiment. Si Jake explique qu’il est possible de trouver cet argent facilement, la “Pingouin”, comme on appelle la religieuse qui dirige le bâtiment, rétorque qu’elle n’a pas l’intention d’accepter de l’argent sale. Les deux frères sont donc mis à la porte de l’établissement, tandis que la religieuse ferme simplement la porte par la force de sa pensée.

C’est alors que Curtis, l’homme qui a initié les frères au blues lorsqu’ils étaient enfants, les invite à l’église baptiste Triple Rock. C’est là que Jake reçoit l’illumination divine (le révérend est joué par James Brown), et la révélation qu’il doit réunir l’ancien groupe afin de récupérer l’argent pour sauver l’orphelinat. La tâche de Jake, en bref, est de réunir les anciens membres du groupe pour qu’ils jouent à nouveau ensemble, et de rembourser la dette de l’orphelinat avec les recettes des concerts.

Les frères se retrouve en difficulté

Les frères partent en mission pour Dieu, mais se retrouvent immédiatement en difficulté. Après avoir grillé un feu jaune, ils sont poursuivis par deux policiers locaux. Elwood s’échappe, car il conduit avec un permis suspendu. Les Blues Borthers, après une course poursuite imprudente, parviennent à se sauver en fonçant dans un centre commercial où ils causent de très graves dégâts.

Lorsqu’ils arrivent au petit hôtel où se trouve Elwood, les deux hommes sont accueillis par une mystérieuse femme munie d’un bazooka. Ils parviennent ensuite à entrer dans leur chambre, et malgré le terrible bruit émis par la boucle de Chicago, ils se reposent. Le lendemain, le couple reçoit la visite des policiers qui les poursuivaient. Alors que leur arrestation est sur le point de se concrétiser, la mystérieuse femme qu’ils avaient précédemment rencontrée avec des bombes radiocommandées fait exploser l’hôtel. Les Blues Brothers émergent des décombres et s’enfuient, avec une mission en tête : réunir le Blues Brother Band.

Les “Blues Brother Band” réunis

Les premiers membres se retrouvent au Holiday Inn, où ils se produisent sous le nom de “Murph and Magic Tones” dans une reprise de “Quando Quando Quando”. Sans trop de difficultés, on les persuade de réintégrer le groupe. M. Fabulous, c’est-à-dire le trompettiste, travaille plutôt comme maître d’hôtel au restaurant “Chez Paul”. Après une réticence initiale, il est forcé de rejoindre le groupe par Elwood et Jake, qui harcèlent les clients et commandent des plats coûteux jusqu’à ce que leur ancien partenaire se décide à accepter.

Sur le chemin du saxophoniste Lou Marini et du guitariste Matt Murphy, les membres du nouveau groupe rencontrent une manifestation organisée par le White American Socialist Party, qui occupe un pont. Alors qu’ils avancent, les Blues Brothers en font tomber plusieurs dans l’eau. Ils arrivent ensuite au restaurant de Matt, où il travaille avec Lou. Les commandes d’Elwood et de Jake leur permettent d’être reconnus par Murphy, et d’être accueillis avec enthousiasme. Lou et Matt n’hésitent pas à retourner dans leur ancien groupe, malgré les tentatives de la femme de Matt de le convaincre de rester. Enfin réunis, le groupe achète les instruments de musique à Ray l’aveugle et le paie en billets à ordre.

Jake, cependant, a un problème. Il ne sait pas où faire jouer ses camarades de groupe. Par hasard, le groupe se retrouve au Bob’s Country Bunker, où un groupe de country est censé se produire, naturellement, les Blues Brothers prennent sa place. Le Blues Brothers Band est rapidement humilié par les clients du club, qui n’aiment pas leur rythme et leur blues. Après avoir conquis le cœur des clients avec la ballade “Stand by Your Man”, Jake et Cie ont cependant du mal à payer, car ils ont bu plus de bière qu’ils n’en ont gagné. Lorsque le vrai groupe de country qui était censé jouer arrive, le groupe s’enfuit.

Toujours rechercher par la police

Après avoir obtenu la possibilité de donner un concert dans le grand hall du Palace Hotel, les Blues Brothers commencent à faire de la publicité pour l’événement. Le soir de la représentation, cependant, tous ceux qui ont été lésés par Jake et Elwood se présentent à l’hôtel. Sur scène, le groupe interprète “Everybody Needs Somebody to Love” et “Sweet Home Chicago”. C’est un succès retentissant, mais la police gâche la fête en encerclant la salle. Le groupe s’échappe par une trappe située sous la batterie, et tombe à nouveau sur la mystérieuse femme. L’ex-petite amie de Jake, armée d’un fusil de chasse. Les Blues Brothers, cependant, parviennent à lui échapper à nouveau.

Recherchés par la police, les frères se dirigent vers Chicago, au milieu de sauts périlleux et de sauts de voiture, tandis qu’un cratère se crée sur la route qui bloque leurs poursuivants. Ils arrivent au Centre Richard J. Daley pour payer la dette de l’orphelinat. Alors que le reçu est tamponné, des centaines de militaires arrêtent les frères Blues.

Mais cela n’a pas d’importance, car l’orphelinat est en sécurité et la mission est accomplie. La scène finale montre le Blues Brother Band en prison, jouant “Jailhouse Rock” pour leurs codétenus.

Quels sont les endroits que tout fan des Beatles devrait connaître?
États-Unis : festivals et célébrations rock