Bertrand Cantat

Né à Pau en 1964, Bertrand Cantat est un chanteur et compositeur dont le destin musical a été directement lié à celui de Noir Désir, un groupe dont il fut l’un des fondateurs, durant les années 80. Connu pour sa voix puissante mais également pour ses textes, emprunts de poésie, Bertrand Cantat s’est également illustré pour ses nombreuses prises de positions politiques au cours de sa carrière.

Passionné par la musique punk mais également par des groupes tels que les Doors, Bertrand Cantat écrit ses premiers textes dès le début de l’adolescence. C’est au tout début de ses années lycées qu’il rencontre ceux qui deviendront ses compagnons de route durant l’aventure Noir Désir. Ne sachant jouer d’aucun instrument, il opte pour le chant et s’implique artistiquement dans leur groupe, alors nommé Psychoz qui deviendra Noirs Désirs puis Noir Désir. Où veux-tu qu’je r’garde ?, leur premier album, sort en 1987 et marque le début d’un succès qui ne se démentira pas lors des années suivantes. L’année 2003 de Bertrand Cantat sera à jamais marquée par l’homicide de l’actrice Marie Trintignant, sa compagne de l’époque.

Commis à Vilnus, ce crime passionnel sera suivi par une peine de prison de quatre ans et un contrôle judiciaire qui prendra fin en 2010. En plus de son travail pour Noir Désir, Bertrand Cantat participe à des projets annexes. En 1998, il prend part à la Black session de Yann Tiersen. Il y enregistrera A ton étoile accompagné par un quatuor à cordes. Il travaillera également avec Alain Bashung, les Têtes Raides et Brigitte Fontaine. En parallèle, le chanteur s’implique pour plusieurs causes. Contre la mondialisation, en 1999 il s’oppose également aux lois liées à l’immigration. Depuis, le chanteur revient peu à peu sur le devant de la scène. On l’a notamment vu aux côtés de groupes tels que Shaka Ponk ou Eiffel. En mars 2012, il a même confirmé la sortie d’un album solo pour 2013, soit près de trois ans après la fin officielle de Noir Désir. A la fois artiste inspiré et homme déchu, Bertrand Cantat reste au cœur d’une polémique qui continuera sans doute de porter préjudice à sa vie artistique.

Avril Lavigne
Bob Marley