Bono

Quel que soit l’information que l’on recherche, on peut tout trouver sur Internet. Il dispose d’une archive gigantesque qui permet à tout un chacun d’y accéder au moment opportun. La Wayback Machine est une de ces archives.

Qu’est-ce que la Wayback Machine ?

Wayback Machine est une plateforme disponible sur Internet Archive qui permet l’exploration de près de 366 milliards de copies de page web qui ont été sauvegardées et archivées au fil du temps. Une vraie manne pour certains car elle est assimilée à une machine qui permet de revenir en arrière pour les créateurs de site internet. En ce sens, elle permet de consulter d’anciennes versions de sites, sous forme de clichés instantanés de page web stockés par l’organisme. Ces clichés restent disponibles de 6 à 12 mois selon le cas et les paramètres choisis après leur capture. Par contre, plusieurs facteurs conditionnent la fréquence de prise des clichés. Entre autre, le nombre de lien entrant vers la page concernée. On peut y accéder dans Récup wayback machine, et leur exploitation est infini.

Utilités et avantages de l’archivage

Récup Wayback machine dispose donc d’une multitude d’informations, mais quand s’en servir ? Une des options permet de recevoir une notification lorsqu’elle constate que le site web a été modifié. Ainsi, le créateur du site a un moyen pour savoir si son site a été modifié par quelqu’un d’autre. Une autre option permet également de supprimer le message d’erreur 404 qui s’affiche lorsqu’une page est indisponible. C’est la fonction Nomore404 de l’interface. Au lieu d’afficher la page d’erreur, elle pioche dans Wayback machine une version archivée correspondant à la page avec code erreur. Wikipédia a su profiter des avantages proposés par l’organisme. Connaissant l’envergure de cette page, certains liens peuvent être inaccessibles. Plus d’un million de liens indisponibles ont été mis à jour et rendu accessible grâce à leurs dernières versions archivées.

Un plus de la Wayback machine

Bono s’est battu pour la prolongation des droits d’auteur aux États-Unis. Cela a abouti au Sonny Bono Copyright Term Extension Act qui a permis aux détenteurs des droits d’auteur de tirer profits de leurs oeuvres plus longtemps. Mais loi, en son section 108 a permis également la création du Sonny Bono Memorial Collection, où des œuvres qui ne sont pas encore dans le domaine public sont reproduits, numérisés dans Récup Wayback Machine. Mais il faut que les œuvres soient publiés entre 1923 et 1941 et qu’ils ne soient pas en vente de manière active actuellement. Une investigation doit donc être menée avant tout archivage de l’œuvre. Cela permet à ces œuvres d’être accessible sur internet pour des milliers de librairies et archives à des fins non lucratives. En effet, toute tentative d’en tirer profit est strictement interdite.

Kurt Cobain
Jimi Hendrix